• Isabelle Perron

Les fascias - deuxième partie

Les fascias – deuxième partie


Tellement de choses à dire encore sur les fascias! De quoi les fascias sont-ils composés pour débuter. De façon extrêmement simplifiée, on dit que le fascia est composé de fibre collagène et d’élastine ainsi que d’un gel clair appelé ‘’substance fondamentale’’ ». À l’intérieur de nos fascias se trouvent aussi des cellules appelées ‘’fibroblastes’’. Ces dernières sont vraiment importantes car ce sont elles qui fabriquent le collagène, l’élastine et les autres fibres qui composent les fascias. Et non seulement elles le fabriquent, mais elles le nettoient, le réparent et elles remplacent au besoin la moindre partie endommagée des fascias. Selon les ouvrages que j’ai lu sur le sujet, on dit qu’environ la moitié des fibres collagènes des fascias sont remplacées chaque année et les composantes de base qui permettent le remplacement proviennent majoritairement de l’alimentation, raison pour laquelle la nourriture est si importante pour la santé de nos fascias.


Et à quoi servent les fascias? Les fascias étant de plus en plus étudiés, on sait aujourd’hui qu’ils jouent un rôle tout aussi important que le cœur, le cerveau ou les poumons. Je vous en énumère quelques-uns;


o Ils permettent aux parties du corps de glisser les unes au-dessus, en dessous et autour des autres. Comment sommes-nous en mesure de bouger aussi aisément; de façon fluide, lorsqu’on marche, qu’on court ou qu’on fait toutes sortes d’exercices physiques? La raison : les couches de fascias qui glissent l’une sur l’autre lorsque nous sommes en mouvement. Quand nos fascias sont sains, ils peuvent bouger sur 75% de leur longueur au maximum... Fascinant!

o Ils maintiennent tout en place. Les organes, les muscles, les os, les vaisseaux sanguins. Tout! Sans les fascias, nous ne serions qu’un amas d’os ou encore nos organes se déplaceraient à tort et à travers dans notre abdomen.

o Ils stockent et transportent de l’eau! Eh oui! Les études faites par le Dr Jean-Claude Guimberteau démontrent que les fascias stockent et transportent de l’eau dans tout le corps. On peut même voir des gouttes d’eau s’écoulant des fibres collagènes à l’intérieur des fascias.

o Ils forment un réseau de communication dans tout le corps. Vos fascias communiquent constamment des informations au sujet de votre position, de vos mouvements et de votre milieu interne à toutes les parties de votre corps. Les fascias contiennent 10X plus de terminaisons nerveuses sensorielles que les muscles!!! Ce qui en fait l’un des organes les plus sensibles du corps. Ça explique pourquoi des problèmes fasciaux sont souvent la véritable cause de la douleur plutôt que les muscles.

o Ils relient toutes les parties du corps entre elles. Comparons les fascias à un drap contour. Si vous tirez l’un des coins du drap contour, tout le reste du drap se met en mouvement. C’est pourquoi si vous étirez la jambe, vous ressentirez un étirement à la colonne cervicale. C’est votre fascia qui vous fait signe.

o Ils sont un aspect crucial du système immunitaire. Selon la chercheuse Helene M. Langevin du National Center for Complementary and Integrative Health aux États-Unis, les fascias seraient le ‘’siège du système immunitaire’’. Dans des travaux récents, elle et ses collègues ont constaté que les étirements, ou le stretching, réduisent la croissance de certaines tumeurs chez les souris.

o Ils créent une ‘’tenségrité’’. En architecture, la tenségrité est la faculté d’une structure à se stabiliser par le jeu des forces de tension et de compression qui s’y répartissent et s’y équilibrent. Dans le corps humain, la tenségrité crée des forces internes qui maintiennent tout en place.

o Ils favorisent la circulation de la lymphe. Le système lymphatique s’étend dans tout le corps sur des kilomètres et des kilomètres de canaux. Ces canaux, ou vaisseaux, transportent la lymphe, depuis les tissus jusqu’aux ganglions lymphatiques, où la lymphe sera filtrée afin d’en éliminer les toxines, les bactéries et autres déchets. La lymphe purifiée sera ensuite retournée dans la circulation sanguine. Quand vous bougez, vous sollicitez vos muscles et vos fascias, ce qui contribue au travail du système lymphatique. Ainsi, plus vos fascias sont sains, meilleures seront les performances du système lymphatique.

o Ils réagissent au stress. Les fascias sont physiquement affectés par le stress émotionnel, ce qui explique la contraction que l’on ressent quand on est tendu. Et c’est un cercle vicieux, car les contractions ressentis peuvent aussi engendrer stress et anxiété.

o Ils peuvent influencer nos émotions et notre comportement. Des nouvelles recherches suggèrent que les fascias ne vous indiquent pas seulement où vous êtes mais aussi comment vous allez. Ils semblent jouer un rôle dans l’apport d’informations au cerveau telles que : vous avez chaud ou froid, faim ou soif, ou toutes informations émotionnelles ou sensorielles. On n’a qu’à penser à notre respiration qui devient courte quand on est stressé et tendu. La thérapie fasciale libère les fascias et permet donc de respirer plus profondément, facilement et de calmer les angoisses.


En résumé, les fascias jouent un rôle considérable dans le corps, et c’est pourquoi des milliers de médecins et de thérapeutes s’y intéressent de plus en plus pour pouvoir soulager les douleurs de leurs patients et améliorer leur performance et leur qualité de vie.


Dans le prochain article, je vous proposerai des façons de bien prendre soin de vos fascias.


À très bientôt!


Isabelle Perron

Massothérapeute

Masso Kiné Sport


Bibliographie :

Libérez vos fascias; Dr Daniel Fenster, Éditions Médicis

Manuels des cours Fasciathérapie intégrée et Ventouses thérapeutiques, Kiné-Concept.

Helene M. Langevin

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout